Loi Travail XXL : Macron et le patronat préparent les cadeaux de Noël…

Si nous ne voulons pas avoir « les boules » demain …
Agissons ensemble pour la défense de nos droits et de nos garanties collectives
Par la grève dans toutes les entreprises du privé et du public et
En Manifestant le jeudi 16 novembre
à 10h30 à Avignon – Gare centre

 

Cadeaux pour les « riens » :

  • Casse du code du travail,
  • Précarité,
  • Licenciement simplifié,
  • Augmentation de la CSG,
  • Baisse des APL,
  • Baisse des indemnités chômage,
  • Baisse des retraites,
  • Casse des services publics,
  • Destruction de la Sécurité sociale solidaire et universelle,
  • Restrictions sur l’hôpital et la santé au travail,
  • Casse du droit à la formation professionnelle,
  • Casse de la défense des salarié-e-s (prud’homme, CHSCT…),

Cadeaux pour les riches :

  • Fin de l’impôt de solidarité sur la fortune (ISF),
  • Parachutes fiscaux dorés sur tranche,
  • Baisse des cotisations patronales,
  • Exonérations fiscales à gogo,
  • Gestion de gré à gré dans l’entreprise,
  • Liberté de licencier,
  • Fin des contrats de travail,
  • Privatisations des services publics et de l’intérêt général,
  • Sécurisation des richesses…

Depuis l’élection du président Macron, nous assistons à la mise en place d’une série de réformes ultralibérales qui cassent tous nos conquis sociaux. Ces derniers ont pourtant permis de faire progresser notre société, d’élever les conditions de vie et de travail des salarié-e-s, de gagner l’allongement de l’espérance de vie, etc.

Rien ne justifie toutes ces régressions sociales ! Il est grand temps de mettre un coup d’arrêt à cette politique et d’exiger de véritables mesures de progrès social en faveur des salarié-e-s, des jeunes, des retraité-e-s.

Notre pays en a largement les moyens : la France est championne d’Europe des dividendes versés à ses actionnaires (54 milliards d’euros l’an dernier).

  • Il est possible de réduire le temps de travail, d’augmenter les salaires et de renforcer les garanties collectives ;
  • il est possible de développer les services publics pour améliorer le quotidien des populations dans tous les territoires ;
  • il est possible de renforcer la protection sociale des populations par une reconquête de notre Sécurité sociale solidaire, universelle, à partir des richesses créées par notre travail.
  • Que l’on soit salarié·e du public ou du privé, étudiant-e, jeune, retraité-e ou privé-e d’emploi, nous sommes tou-te-s concerné-e-s.

Nous avons toutes les raisons de nous mobiliser le 16 novembre prochain
À l’appel de La CGT, FO, FSU, Solidaires84 et UNEF

 

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *