Communiqué de l’Union Syndicale des Retraités CGT du Vaucluse

LES RETRAITES ONT EXPRIMES LEUR COLÈRE

Ce jeudi 28 septembre, c’est un nombre jamais vu de 700 retraités qui ont manifesté dans le cadre de la journée nationale d’action des organisations syndicales de retraités.

Venus de tout le département, issus de toutes les professions, ils ont signifié haut et fort au gouvernement et au président de la République que, malgré l’annonce des 0,8 % de revalorisation des pensions du régime général, « le compte n’y est pas », en matière de pouvoir d’achat.

Hausse de 1,7 points de la CSG sur les pensions au-delà de 1200 € par mois, baisse de l’APL, hausse du forfait hospitalier, autant de mauvais coups encore portés aux conditions de vie des retraités.

Les retraités sont en colère et ils n’ont pas l’intention de se laisser faire. Ils l’ont dit clairement au directeur de cabinet du préfet et ils auraient bien aimé pouvoir en discuter avec le député de la circonscription qui n’a pas daigné répondre à notre demande d’audience et chez lequel nous avons trouvé porte close : il a loupé une occasion d’être à l’écoute de la population de sa circonscription.

La CGT appelle tous les retraités à être attentifs aux suites des mouvements sociaux qui expriment l’opposition de monde du travail aux orientations du président Macron : tout pour les riches et pour le capital, rien pour les salariés ni les retraités, traités de « fainéants ». Des actions de nature intersyndicale et interprofessionnelle sont en préparation et, dans l’immédiat,

nous leur donnons rendez-vous
le 10 octobre prochain
pour la manifestation unitaire
de toute la fonction publique.

Plus que jamais, nous ne lâcherons rien !

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *